Suite aux élections professionnelles du 23 mai 2017 dans le réseau de transports urbains de la métropole de Lille, le syndicat CGT Transpole progresse de plus de 8 points. Avec une représentativité de 41,6% dans l’entreprise, la CGT est la première organisation syndicale, laissant les suivants à plus de 20 points.

Les salariés, avec un taux de participation de 71% à ces élections professionnelles, ont manifesté leur confiance au travail accompli par les élus, mandatés et militants de la CGT durant ces deux dernières année.

En plein renouvellement de la délégation de service public, ce résultat donne une responsabilité particulière à la CGT, la légitimité d’intervenir auprès de la collectivité pour préserver l’intérêt des salariés et la qualité du service public.

Elle rappelle que dans le cadre de l’article 12 de la loi du 21 août 2007 relatif au dialogue social et la continuité de service dans les transports terrestres réguliers de voyageurs, les collectivités locales doivent intégrer des critères sociaux et environnementaux dans les conventions qu’elles signent avec les entreprises de transports.

À ce jour, ni les entreprises répondant à l’appel d’offre, ni la métropole de Lille n’ont daigné prendre contact avec les représentants des salariés pour échanger sur le bilan du contrat en cours et les attentes sur les besoins sociaux et le développement du service public.

La CGT veillera à ce que dans le cadre de la future concession de service public, les contraintes budgétaires de ce nouveau contrat entre la collectivité et la prochaine entité exploitant le réseau Transpole, ne se fassent au détriment du statut social des traminots et de la qualité et sécurité du réseau.

Montreuil, le 8 juin 2017.


  2017-06-08-Communique-resultat-Elections-Transpole.pdf (88,0 KiB, 35 hits)

 

Share This