image_printImprimer

Les salariés du groupement d’ambulances du Haut Pays dans le Pas de Calais, (Ambulances Aa Europ’taxis, Réal ambulances, Ambulances RJC, Ambulances du Haut Pays) sont en grève depuis 48 heures : 70% d’entre eux ont dit STOP aux conditions de travail décadentes.

Leur directeur a préféré se rendre à un congrès patronal en qualité de représentant d’une organisation patronale au niveau national, au lieu de gérer une situation de crise dans son entreprise, et laisser courir le mal être de ceux qui créent la richesse au sein du groupe du Haut Pays.

Les salariés devront attendre la semaine prochaine que “”Monsieur”” soit disponible pour pouvoir négocier. NON ! Ce n’est pas une farce ! Vous avez bien lu ! Ce soi-disant patron préfère supprimer le service aux patients et ignorer le dialogue social.

Nous interpellons par ce communiqué, ce Monsieur, afin qu’il prenne la mesure des conditions de travail difficiles dans son entreprise et lui demandons de répondre rapidement aux revendications des salariés en participant à l’ouverture de négociations.

Les salariés sont “”eux”” disponible 24h sur 24h de jour comme de nuit samedi et dimanche compris et nous pensons que le congrès de la CNSA n’a pas prévu d’ordre du jour entre 18 heures 9 heures du matin et il a prévu sa clôture samedi 13 octobre 2018 à 12 heures 30.

Un peu de sérieux, Monsieur, vos salariés vous attendent.

Montreuil, le 11 octobre 2018


  Communiqué groupe-ambulances-du-haut-pays (80,3 KiB, 39 hits)

Share This