La CFDT Route, la CGT Transports, FO Transports, la CFTC Transports et SNATT CFE-CGC interviennent depuis plusieurs années pour le renforcement de la Directive Européenne afin d’éradiquer la concurrence déloyale et le dumping social qui ne cesse de progresser dans le secteur du Transport Routier en France.

Le nouveau compromis de l’Union Européenne du 23 octobre 2017 reprend les grands principes auxquels nous sommes attachés, à savoir: l’égalité entre les travailleurs détachés et nationaux en termes de rémunération, de protection sociale et de paiement des cotisations sociales dans le pays d’accueil.

Encore aurait-il fallu qu’elle soit étendue à l’ensemble des métiers qui usent et abusent aujourd’hui de cette main d’œuvre à « bon marché » mais le Président Français en a décidé autrement en excluant scandaleusement le Transport Routier des négociations de cette Directive.

2017-10-24-COMMUNIQUE-COMMUN-DE-PRESSE-TRAV.-DETACHES

  CP commun travailleurs détachés (103,1 KiB, 26 hits)

Share This