«Paquet mobilité» – nouvelle réglementation proposée par la Commission européenne pour les conducteurs de bus, d’autocar et de poids lourds.
Il y a deux ans, la Commission européenne a promis une nouvelle réglementation européenne aux conducteurs professionnels et aux transporteurs routiers visant à améliorer les conditions économiques et de travail au sein de notre secteur. La Commission s’est engagée à lutter contre le dumping social, la fatigue et la concurrence déloyale. Le 31 mai 2017, elle a publié sa proposition.

Loin d’améliorer les conditions de travail des conducteurs, cette nouvelle réglementation, si adoptée :

  • conférera à votre employeur davantage de pouvoir pour fixer vos horaires de repos et de travail hebdomadaires, et exiger de vous que vous passiez plus de temps au volant ;
  • donnera à votre employeur le droit de vous verser un salaire équivalent à ceux en vigueur dans votre pays d’origine pendant les trois premiers jours d’une période d’un mois durant laquelle vous travaillez dans un autre pays européen (ce seuil de trois jours s’appliquera individuellement à chaque pays dans lequel vous travaillez) ;
  • ne contraindra pas votre employeur à vous verser d’indemnisations de transport et de logement pour les frais engagés durant votre période de repos hebdomadaire. L’employeur devra simplement organiser vos périodes de travail de manière à vous permettre de passer les 45 heures ou plus de repos hebdomadaire à votre domicile ;
  • permettra aux « entreprises boîte aux lettres » de persister car la nouvelle réglementation proposée est trop ambiguë pour les éradiquer.

La Fédération européenne des travailleurs des transports considère que cette proposition n’est rien d’autre qu’une flagrante tentative de légaliser le dumping social et les mauvaises conditions de travail dans le secteur des transports routiers !

La suite est dans la brochure à télécharger ici :

  Brochure ETF Conducteurs (5,3 MiB, 71 hits)

 

Share This